Ponte Vecchio à Florence | Italie

Le Ponte Vecchio ou “vieux pont” de Florence a probablement été l’un des premiers ponts à enjamber le fleuve Arno. Son histoire n’est donc pas simple. Il a été détruit en 1345 et reconstruit à nouveau. Pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est le seul pont sur l’Arno de la région qui n’a pas été démoli par les Allemands en fuite (était-ce une stratégie, ou étaient-ils désolés ?). À quelle influence ce pont doit-il son caractère actuel ?

 

Apparemment, le premier pont à cet endroit a été construit vers 966. Il a toutefois été détruit et reconstruit au 14e siècle. Le Ponte Vecchio doit son caractère symétrique aux architectes de l’ordre dominicain. Certains historiens attribuent cette construction à l’amour des dominicains pour les proportions et les chiffres.

 

Au tout début, le Ponte Vecchio de Florence avait une fonction défensive. Au fil du temps, cependant, les bâtiments situés sur le pont lui-même ont été mis au service des marchands, qui ont transformé les anciens locaux défensifs en salles de marché. Ces marchands vendaient principalement du poisson et d’autres marchandises à l’odeur plutôt désagréable. Jusqu’en 1593, lorsque Ferdinand Ier (lassé de cette odeur) déclara que seuls les marchands d’or et de bijoux étaient autorisés à commercer sur le Ponte Vechio. C’est à partir de cette époque que le pont a commencé à prendre son caractère actuel. Les boutiques furent reconstruites pour leur nouvelle fonction. Les ateliers des bijoutiers ont été conçus pour ressembler à des coffres pour les objets de valeur.

 

Ce caractère de marchand et de bijoutier du Ponte Vecchio de Florence peut être ressenti au mieux après le crépuscule – ou mieux encore – avant le lever du soleil. Les ateliers des bijoutiers sont éclairés par la lumière dorée des lanternes, et les éléments en bois des étalages rappellent l’ancienne gloire de Florence.

Nico Trinkhaus

Nico Trinkhaus

Nico Trinkhaus is the mind-blind photographer, using cameras to create visions and memories that otherwise would be lost to him.

Next photos to discover:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nico Trinkhaus Portrait

Nico Trinkhaus
Photography

Blogger, looking for photos?

You may qualify for a free license