City Hall | Dublin, Irlande

Journée ensoleillée à l'hôtel de ville de Dublin
L'hôtel de ville de Dublin par une journée ensoleillée. Une tranquillité comme on n'en trouve que le dimanche matin.

Au cœur de Dublin se trouve un témoignage de l’architecture du 18e siècle, une incarnation de la riche histoire de la ville, et un point central pour les résidents et les visiteurs : l’hôtel de ville. Connu à l’origine sous le nom de Royal Exchange, construit entre 1769 et 1779 et conçu par le célèbre architecte Thomas Cooley, ce bâtiment majestueux se distingue non seulement par son importance historique mais aussi par ses prouesses architecturales.

L’hôtel de ville de Dublin, autrefois utilisé par les marchands comme plaque tournante pour le commerce et les discussions, sert aujourd’hui de siège officiel au conseil municipal de Dublin. Perché élégamment sur une pente de Dame Street, à l’extrémité sud de Parliament Street, il commande une vue qui juxtapose l’ancien et le contemporain. Son positionnement en face d’une partie du château de Dublin, autrefois épicentre de la gouvernance britannique en Irlande jusqu’en 1922, est un clin d’œil silencieux à la tapisserie complexe du passé de Dublin.

Fabriqué méticuleusement en pierre blanche de Portland provenant d’une carrière du Dorset, l’extérieur du bâtiment brille, invitant les observateurs à admirer ses chapiteaux sculptés complexes de Simon Vierpyl et ses plâtres de Charles Thorpe. L’édifice néo-classique comprend un hall d’entrée central ou Rotonde. Ici, un grand dôme, soutenu par douze colonnes imposantes de 32 pieds chacune, englobe la région. À l’intérieur, un déambulatoire résonne des échos des marchands d’antan, délibérant sur des affaires.

La photo de l’hôtel de ville de Dublin

Mais pour moi, l’hôtel de ville est plus qu’une simple merveille architecturale. C’est une toile peinte avec des souvenirs de mon expérience à Dublin. Par un après-midi ensoleillé, alors que les rayons tombaient en cascade dans les rues de Dublin, on m’a présenté ce bâtiment majestueux. En sirotant l’emblématique Baileys Coffee à Parliament Street, la majesté de l’hôtel de ville a attiré mon attention. Pourtant, la foule affairée du samedi a dissuadé ma première tentative de le capturer.

L’aube, le lendemain, a dévoilé l’hôtel de ville sous un nouveau jour. La tranquillité du dimanche matin, associée aux teintes dorées du lever du soleil, a planté le décor. Le drapeau irlandais, flanqué des bannières de Dublin et de l’Union européenne, dansait follement, animé par la brise matinale.

Avec un objectif de 12 mm, j’ai cherché à capturer la grandeur de l’hôtel de ville, avant d’explorer davantage Temple Bar. Ce n’est qu’en retouchant la photo en post-traitement que j’ai remarqué l’attention minutieuse portée aux détails par les urbanistes. Fais attention aux lampadaires. Une touche subtile : l’ajustement de la hauteur des lampadaires pour ne pas nuire à la symétrie du bâtiment en dit long sur le processus de réflexion architecturale de Dublin.

Picture of Nico Trinkhaus

Nico Trinkhaus

Nico Trinkhaus is the mind-blind photographer, using cameras to create visions and memories that otherwise would be lost to him.

More photos to discover:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nico Trinkhaus Portrait

Nico Trinkhaus
Photography

Do you like what you see?

Most of our photos are available as Fine Art Prints and can be licensed for business use. Contact us!