Phare | Menorca, Espagne

Comme tout le monde le sait peut-être déjà, la photographie demande beaucoup de préparation et d’organisation. Mais parfois, c’est une question de chance d’être au bon endroit, au bon moment et de capturer l’instant aussi vite que possible. Ce fut le cas avec cette photo du Cap de Cavallería à Minorque.

C’est ma première photo d’un phare et, au cours de la session du camp de photographie de PhotoPills, j’ai vécu plusieurs expériences de prise de vue pour la première fois. Lors d’une session particulière, nous nous sommes rendus au phare du Cap de Cavallería pour photographier le coucher du soleil.

En cherchant l’endroit idéal, je suis entré dans une grotte sombre. En me retournant pour voir la vue du phare depuis ma position, j’ai vu que les murs sombres de la grotte étaient soudainement devenus lumineux.  Pendant un bref instant, le soleil couchant avait éclairé les murs et donné une lueur chaude. Cela n’a pas duré très longtemps – j’ai eu juste assez de temps pour prendre la photo. Quelques secondes après le coucher du soleil, la grotte était à nouveau sombre.

Je dis parfois que le destin est évident – surtout pour les photographes. Après avoir pris cette photo, j’ai pensé à mes autres moments de chance – par exemple, lorsque la foudre a frappé la tour de Berlin et que j’ai pu la capturer juste à temps. Un autre moment a été celui où un simple fil de lumière a traversé mon objectif alors que je prenais une photo du panorama de Francfort-sur-le-Main qui, une fois prise, ressemblait à une explosion de lumière au-dessus de la ville.

Oui, il est évident que le destin et l’instinct sont présents dans la photographie.

Lisandra Correia

Lisandra Correia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nico Trinkhaus
Photography

Blogger, looking for photos?

You may qualify for a free license